Carnet de voyage – Slovénie

Il est des pays où, tout juste débarqué, on sait déjà qu’on reviendra. La Slovénie en fait partie et Voyageuse à l’Est vous y emmène !

1h30 de vol sépare Roissy du petit mais très fonctionnel aéroport de Ljubljana, au Nord de la capitale. Ensuite, à peine 1h de route vous suffira pour rallier Bled, située à l’entrée du Parc National du Triglav. Le décor y est digne d’un conte de fées : en traversant la ville, d’un coup apparaît son lac au centre duquel trône une île accessible en gondole. Le dépaysement est immédiat. Un peu plus à l’Ouest se niche le lac de Bohinj, entouré de montagnes majestueuses dont le fameux Mt Triglav, cher au cœur des Slovènes. Le cadre est ici plus sauvage et conviendra davantage aux amateurs de paysages authentiques.

dreamstime_l_3385662 BLED

Pour une immersion totale dans la nature environnante, optez pour le séjour en ferme touristique.Ici, pas de Wifi, pas de télé. L’ascension est rude mais sera récompensée par un verre de liqueur locale. Bien sûr, la vue est à couper le souffle. Sans parler des plats mijotés avec les ingrédients frais du potager et des producteurs locaux. On se souviendra surtout d’une pièce d’agneau qui ferait revenir les végétariens sur leurs convictions ! A ne pas manquer : les gorges du Vintgar, les cascades de Savica, le château de Bled et les nombreuses activités sportives autour des lacs.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous laissons derrière nous nos verts pâturages, pour visiter les grottes de Postojna. Impossible de passer à côté des panneaux publicitaires qui bordent l’autoroute. Malgré l’ultra fréquentation du site et l’incontournable montée en petit train, les formations karstiques restent remarquables. Encore environ 1h de route vers le Sud Ouest et c’est un petit bout d’Italie qui vous attend. Bien que voisines, les stations balnéaires de Portoroz et Piran, n’attirent pas la même clientèle. La 1ere apparaît comme un mini Cannes avec hôtels de luxe (dont un Kempinski), grandes marques et cafés branchés. Une belle promenade le long de la mer vous mènera à la 2nde, où règne une ambiance plus typique. Quittez l’agitation du port de plaisance pour vous perdre dans le dédale de ruelles sinueuses. Vous tomberez soudain sur des places ombragées bordées de maisons à l’architecture vénitienne. A voir, à faire : baignade, randonnées à pied ou à vélo, excursion en mer et jusqu’à Venise, visite du musée des salines et de l’arrière pays (église de Hrastolvje).

Slovénie

Après un stop à Koper et une promenade dans son centre historique, cap à l’Est du pays, vers la région viticole de Maribor. En route, les gourmands s’arrêteront à Trojane pour goûter la spécialité locale : le fameux beignet fourré à la confiture. Maribor est la seconde plus grande ville du pays après Ljubljana. Son centre ville vaut le détour ainsi que son histoire intimement liée à la viticulture. Vous pourrez y voir la plus ancienne vigne au monde, vous promener le long de la rivière Drava où sur les collines alentours. Le parc municipal est aussi très apprécié des locaux. Avant d’atteindre la capitale, n’hésitez pas à visiter la ville médiévale de Kamnik et son arboretum.

dreamstime_l_35329126 MARIBOR

Tromostovje Ljublianica river Church Slovenia Ljubljana
C’est enfin la petite mais dynamique capitale que nous atteignons. La principale curiosité, le château, surplombe la ville et mérite une visite. Ne manquez pas de monter dans la tour, qui offre un beau panorama sur le centre historique traversé par la rivière. Nous vous invitons aussi à pousser la porte des églises : la cathédrale St Nicolas de style baroque, la cathédrale franciscaine sur la place Presernov Trg ou encore l’église orthodoxe aux abords du parc Tivoli. Mais ce n’est pas tant les monuments qui vous feront aimer Ljubljana, plutôt une énergie, une douceur de vivre qui invite à la nonchalance. La musique est omniprésente dans le centre ville. Installez-vous à l’une des nombreuses terrasses et laissez-vous divertir par les spectacles de rue, parfois totalement improvisés. Nous vous recommandons aussi de faire un tour au marché pour faire le plein de fruits de saison et de produits typiques (miel, pain, fromage…). La ville, comme l’ensemble du pays, est résolument tournée vers la nature, avec à l’Est le Parc Tivoli et au Sud, le jardin botanique. Elle a d’ailleurs été élue capitale verte pour l’année 2016. En soirée, l’offre de bars et restaurants est impressionnante puisque très concentrée au bord de la Ljubljanica. Profitez-en pour goûter aux spécialités locales en dégustant un verre de vin slovène. Deux nuits suffisent amplement pour visiter la capitale. Restez une nuit supplémentaire pour découvrir ses coins secrets et décompresser totalement.

Vous risquez d’y prendre goût, il faudra pourtant penser au retour…

Envie de découvrir la Slovénie

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s