Comment fête-t-on Noël Orthodoxe – Rozdiestvo ?

Noël Orthodoxe, contrairement à Noël catholique est fêté le 7 janvier. Savez-vous pourquoi?

Noël orthodoxe russe
Noël orthodoxe russe

L’Europe vivait autre fois selon le calendrier julien. A la fin du 16ème et au début du 17ème siècle la plupart des pays ont adopté le calendrier grégorien et le 25 décembre a été reporté de 14 jours. En Russie le calendrier grégorien a été également accepté et les célébrations de Noël ont continué comme d’habitude le 25 décembre, mais qui, dans la nouvelle chronologie grégorien, tombe à 7 Janvier.

Pour la même raison la Russie célèbre traditionnellement deux fois la nouvelle année: le principal  » Jour de l’An  » le 31 décembre (selon le calendrier grégorien) et le  » Vieux Nouvel An  » le 14 Janvier (selon le calendrier julien).

Noël catholique et orthodoxe est très similaire dans sa célébration. Dans les deux on retrouve une table de fête, des cadeaux, les feux d’artifice, sans oublier l’indispensable sapin de Noël –  » Jolka  » en russe.

Mais une chose importante, du point de vue de profane, rend les deux fêtes différentes.

Le personnage principal de Noël catholique qui est le  » Petit Jésus  » (le Père Noël, Santa Klaus ou autre selon le pays) apporte les cadeaux la nuit de Noël – le 25 décembre.

Ded Moroz et Sniegurochka

En Russie, ce n’est pas le Père Noël, mais  » Ded Moroz  » qui apporte les cadeux. Il ne vient pas la nuit de Noël, mais la nuit du Nouvel An le 1er janvier. Il est accompagné de sa petite-fille  « Sniegurochka « . Ils distribuent ensemble les cadeaux qui raviront les petits et les grands.

Voici quelques coutumes de Noël très populaires en Russie :

1. La divination de Noël. C’est surtout les filles qui sont friande de conaitre son avenir et les sujets les plus demandés sont la richesse et le mariage.

2. C’est surtout dans les villages russes qu’on continue la coutume de jetter aux poules le blé de Noël. On croyaient que plus les poules et les poulets en mangent, plus l’année prochaine sera riche.

3. Pour savoir si la fille allait se marier bientôt, les filles enroulait autours des moutons leurs ceintures et le matin allaient vérifier à l’écurie dans quelle direction les moutons sont tournés : s’ils étaient en direction de la porte, c’était un signe d’un mariage proche.

4. Et enfin pour connaitre le visage de son future fiancé, la fille mettait la nuit du Nouvel An une bague de fiancaille dans un verre d’eau. Elle croyait pouvoir appercevoir le visage de celui qui lui est destiné dans la lumière vacillante des chandelles.

Dans toute la Russie on met une bougie allumé dans la fenêtre le soir de Noël pour que le Jésus sache qu’il est attendu dans cette maison.

La gastronomie pendant la période des fêtes en Russie:

Noël débute en Russie le 28 novembre par un jeûne,  le premier dimanche de ce carême, les Russes consomment du poisson, ils entament ainsi les quarante jours maigres.  Ce jeûne  se termine le jour de Noël, en principe le 6 janvier, quand les enfants aperçoivent : « la première étoile dans le ciel, le repas de Noël commence, on sert alors « les douze plats végétariens« . »

Le réveillon commence en général par l’office religieux, les fidèles se rendent dans les églises. Ils attendent l’apparition de la première étoile, en référence à l’étoile de Bethléem et des Rois Mages, avant de festoyer. Ils mangent à cette occasion des petites galettes de pain azyme, et s’échangent leurs vœux de bonheur.

Office réligieux Noël Russe

Sur la table de Noël, on trouve des pâtés farcis de riz, de champignons et d’oignons et des spécialités marinées dans le vinaigre. Le plat principal est une oie farcie de pommes. On boit de la vodka  et du thé avec l’eau chauffée dans le samovar. Le repas s’achève par deux desserts : la koutia (mélange de blé et de fruits) et l’uzvar (compote de fruits secs).

Table de Noël russe

A la fin du repas, les Russes laissent sur la table une assiettée de polach (pain tressé) entre deux chandelles allumées en mémoire des défunts de la famille.

Les fêtes de Noël se terminent le 19 janvier par un baptême d’eau, les prêtres font un trou en forme de croix dans la glace d’un lac ou d’une rivière, puis célèbrent  l’office, certains peuvent  renouveler leur baptême en se baignant, dans l’eau glacée.
Carte de voeux S Rozdestvem
Envie de découvrir la Russie en hiver ?
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s